Comment souhaites-tu
partager le bulletin d’adhésion ?

Email
Facebook
Twitter
Whatsapp
Lien

Infos

Préavis de grève CGT à La Poste le 15 février

Temps de lecture minutes

Trop de salariés, notamment ceux particulièrement exposés et dits de « 2ème ligne », sont maintenus à de bas salaires et ne voient aujourd’hui aucune perspective d’amélioration. Les postiers fonctionnaires sont en attente d’une réelle augmentation du point d’indice à la hauteur de la perte de leur pouvoir d’achat. Lors de cette journée d'action les personnels de La Poste sont susceptibles de cesser le travail pour exiger :

  • Une augmentation de salaire immédiate de 10% a minima pour compenser la perte du pouvoir d’achat
  • L’attribution du 13ème mois
  • Un véritable dispositif de déroulement de carrière transparent par l’accès à la promotion
  • Une égalité salariale femmes/hommes sur la base : « à travail égal, salaire égal »
  • La revalorisation du complément de rémunération et que celui-ci soit lié au grade et non à la fonction
  • Une revalorisation de l'ensemble des grilles salariales des salariés de droit privé et des fonctionnaires
  • L’abandon du critère présentéisme dans les différentes primes
  •  La prime de pouvoir d’achat à la fonction publique qui doit être versée et à tous les postiers

La CGT demande à être reçue par des représentants de La Poste dûment mandatés pour négocier de façon loyale et sérieuse l’ensemble des points du préavis.

La fédération CGT-FAPT a déposé un préavis de grève de 24 heures, pour la journée du jeudi 15 février 2024, afin de couvrir tous les arrêts de travail qui seront décidés par les personnels de La Poste quel que soit leur statut : fonctionnaire, agent contractuel de droit public ou privé, cadre, agents et employés, ainsi que tout personnel appelé à exercer une activité professionnelle au sein des services dans la période. Pour les régimes de travail, cycliques ou assimilés, il prendra effet à partir du mercredi 14 février 2024 à la prise de service des équipes de nuit au samedi 17 février, fin de service des brigades de nuit.